IV. Le mode d'action

 

Les grandes marques à l’origine des crèmes antirides doivent sans cesse innover afin de défier et surpasser la concurrence. En effet, celles-ci ajoutent sans cesse de nouveaux composant tels que des particules marines, des extraits de plantes rares ou encore des ingrédients exotiques. Mais, il faut savoir que ces nouveaux ingrédients leurs permettent seulement de se démarquer, car en effet, l’efficacité des crèmes antirides n’est pas due à ces ajouts mais plutôt à d’autres actifs bien connus et particulièrement efficaces, qui sont des valeurs sûres. Les crèmes antirides agissent sur les effets du soleil, ainsi que sur l’exfoliation de la peau, c’est à dire la séparation et l’élimination des cellules nécrosées (mortes), par l’intermédiaire de filtres solaires et de substances anti-radicalaires.Les crèmes anti-ride utilisent donc des actifs qui favorisent le renouvellement cellulaire et atténuent l'aspect des rides. Pour cela, différents principes actifs sont utilisés dans les crèmes antirides, même s'il est bien evidemment très difficile de connaitre exactement toute la composition d'une crème.


Principaux

ingrédients

 

Actions

 

Effets

 


Les AHA


 

Les acides alpha

hydroxylés sont des

acides carboxyliques

dérivés de fruits (tels

que le raisin, la

canne à sucre, le

citron, la betterave,

la pomme) ou du

lait.

 

Les acides α-

hydroxylés les plus

utilisés sont l'acide

glycolique et l'acide

lactique car ils ont

une capacité

particulière à

pénétrer


 

 

 


 

Grâce à leur excellente

capacité de pénétration,

les acides alpha

hydroxylés permettent

d'améliorer la texture et

l'apparence de la peau au

biais d’un pouvoir

exfoliant (=gommage),

hydrate et lisse les traits

pour raviver l’éclat du

teint.


 

Les rétinoïdes


 

Les rétinoïdes sont

des molécules

naturelles ou de

synthèses dérivés

de la vitamine A ou

rétinol. Parmi eux, la

trétinoïne

(C20H28O2)

et l’isotrétinoïne 

 (C20H2802)  sont les

plus fréquemment

utilisés.



Les rétinoïdes, en

application

cutanée, se fixent

sur tout ou une

partie des

différents types de

récepteurs à

rétinoïdes des

noyaux des cellules

de l'épiderme(plus

précisément des

noyaux des

kératinocytes, soit

80% des cellules de

l’épiderme), 

stimulant leur

multiplication. Les

kératinocytes

[=cellules

constituant la

couche superficielle

de la peau

(épiderme) et des

phanères (ongles,

cheveux, poils,

plumes,

écailles)].se

multiplient plus vite

qu’à l’accoutumée,

ce qui entraîne un

épaississement de

la partie vivante et

« fraîche » de

l’épiderme.

 

C’est cet épaississement

et cette densification des

kéranocytes provoqués

par les rétinoïdes qui

permettent d’atténuer les

rides superficielles.

Les rétinoïdes s'opposent

également à l'effet

néfaste des rayons UV sur

la peau et favorisent le

renouvellement cellulaire

cutané, et l'augmentation

des fibres de collagène et

d'élastine.

 


Le Collagène


De la famille des

protéines, le

collagène est le plussouvent présent sous forme fibrillaire. On le trouve dans la matrice extra-cellulaire des organismes (=extracellulaires du tissuconjonctifet des autres tissus.. Ces protéines ont pour fonction de conférer aux tissusune résistance mécanique à l'étirement.

 C'est le collagène qui sert de soutient à l'hypoderme, au derme et à l'épiderme.

Maintiens le tonus de la peau.

 


Acide

hyaluronique

 

 

Maintient l'hydratation de

la peau.